Maman a tort

Maman a tort

Rien n’est plus éphémère que la mémoire d’un enfant.
Quand Malone, du haut ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire le croit.
Il est le seul… Il doit agir vite.
Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche. 
Le compte à rebours a commencé. 
Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Quel les masques tombent.

**********

J’ai mis un peu de temps à entrer dans l’histoire. Je ne sais pas pourquoi. Je n’étais pas dedans je pense. Et puis, d’un coup. Le déclic. Le déclic du polar. Celui qui t’engloutit tout entier.

J’ai apprécié cette histoire non-conventionnelle. Un enfant qui avoue au psychologue de l’école que sa maman n’est pas sa maman, ce n’est quand même pas banal. Je suis contente d’avoir découvert Bussi avec ce roman. Le côté négatif : j’ai trouvé un peu complexe certains passages mais j’ai apprécié les rebondissements.

Et puis, ce que je pense avoir aimé le plus, c’est de découvrir le lien entre chaque personnages.
Evidemment, Malone, nous fait craquer carrément. On se demande bien ce que ce gamin a enduré pour en arriver là.

Marianne est celle que j’ai moins apprécié. Pourtant, j’avoue que c’est un des personnages principaux. Mais sa non-disponibilité au départ m’a gonflé. J’avais envie de la secouer. Vasile est tenace. J’ai aimé ce personnage. On dit souvent que les problèmes des enfants sont décelés à par le personnel de l’école. Malone n’échappe pas à la règle et le « problème » est de taille. L’auteur traite au travers de son livre différents thèmes comme l’amnésie infantile, la mémoire, le rôle des parents et leur place. Le tour autour d’un château, de pirates, de fusée. Une imagination d’enfant débordante.

Retrouvons ensemble Mme Augresse, Mr Dragonman, Mr Padeloup ou encore Mr Lechevalier.

Vous avez aimé ? Donnez vos impressions par ici ♡

4 Responses

  1. Chrystelle
    Répondre
    31 juillet 2017 at 1:42

    Un livre qui me tente beaucoup ! Si tu as aimé Bussy je te conseille de lire Nymphéas noirs, il est génial !

    Ps : je devais te dire ce que j’ai pensé des figures de l’ombre… et bien je n’ai pas trop aimé, je crois que je n’ai pas réussi à rentrer dedans car au final il y a beaucoup plus de détails historiques que d’histoire romancée à proprement parler… alors il est intéressant mais il ne m’a pas passionné… sans doute une histoire de goûts, on m’a dit tellement de bien du film

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      31 juillet 2017 at 5:36

      Merci Chrystelle pour ton message. Je prends note pour Nymphéas noirs 😉 Et merci pour les figures de l’ombre. Je ne savais pas trop si j’en avais envie. Maintenant je sais !

  2. Miss S
    Répondre
    5 août 2017 at 9:21

    J’ai découvert cet auteur il y a deux ans et chaque été, j’aime lire un de ses romans. J’ai bien aimé « Maman a tord » ! Je te conseille « Le temps est assassin » que j’ai lu il y a quelques jours et que j’ai trouvé très bon 🙂
    Bonne journée !

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      7 août 2017 at 1:22

      C’est justement le prochain livre sur ma liste J’ai adoré le résumé, il m’a donné énormément envie de le lire

Leave A Reply

* All fields are required