Une seconde chance

J’avais envie de lire ce livre depuis des mois quand j’ai déballé le cadeau de noël de mon beau-frère en fin d’année dernière (merci à toi ♡). J’en avais entendu parler sur le magazine asyoulike dans la rubrique — que j’adore — culture. Je m’en suis tellement fais une montagne que forcément, je suis restée un peu sur ma fin… Enfait, pour être honnête, cela fait des jours que je me demande quoi écrire dans mon article.

Je ne peux pas dire : j’ai aimé ou je n’ai pas aimé… tout simplement parce que je n’en sais rien. J’ai aimé et en même temps, je me pose pas mal de questions. Tout d’abord, il y a l’héroïne, Rachel que je trouve, à un moment donné, un peu « relou », bien qu’elle soit simple et agréable dans la plupart du livre. Les personnages sont assez bien réussis : le père, les ami(e)s, Matt (le petit ami beau goss) et bien évidemment Jimmy.

❝Après son accident, plus rien n’a été comme avant. Cinq ans ont passé, la vie de Rachel est chaotique. Seule dans un minuscule appartement, elle survit grâce à un travail qui est loin d’être passionnant. Rongée par la culpabilité consécutive à la mort de son meilleur ami, Rachel donnerait tout pour revenir en arrière. Ce qui est impossible, n’est-ce pas ?

Après son accident, tout s’est arrangé. Cinq ans ont passé, Rachel est comblée. Elle a un fiancé merveilleux, une famille aimante, des amis géniaux et la carrière dont elle avait toujours rêvé. Mais pourquoi donc n’arrive-t-elle pas à se détacher des souvenirs d’une vie qui n’est pas la sienne, une vie brisée et misérable ? D’où viennent ces images qui la perturbent ?❞

Bon, je n’ai pas saisi le changement entre la vie « pourrie » du début et la vie géniale de la seconde partie. Il m’a manqué quelque chose pour passer de l’une à l’autre. Ensuite, quand je lis la chute — qui est belle — je me demande ce qui s’est passé dans la seconde partie du livre. Je suis restée sur ma fin parce que je n’arrivais pas à placer le personnage principal dans l’histoire. C’est une sensation très bizarre que je ressens pour ce livre, je suis très partagée. Je trouve que l’histoire est bien trouvée et que les trois parties sont bien placées dans le livre, mais je ne trouve pas le lien. La fin est belle, c’est une histoire d’amour comme on les aime…

J’ai trouvé pas mal de longueurs à certains chapitres, et surtout des phrases qui n’avaient pas lieu d’être à certains moments, tout simplement parce qu’on l’a compris sans forcément le noter. L’histoire est assez prévisible, dans les premières pages, on sait d’avance vers qui son coeur va se tourner dans les pages suivantes.

Je tiens quand même à souligner que pour un premier roman, l’idée générale est plutôt bien trouvée. C’est un roman frais et l’écriture est simple et enfantine à certains moments. Dani Atkins m’a émue dans les dernières pages du livre et je me suis sentie libérée comme le sont — j’imagine — les deux amoureux.

4 Responses

  1. Kris
    Répondre
    7 mars 2017 at 10:03

    Merci pour ce clin d’oeil … c’est gentil 😉
    Encore pleins de lecture passionnante !
    Bises métropolitaines

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      9 mars 2017 at 9:10

      Avec plaisir 😉 Oui encore des critiques qui arrivent (en espérant qu’elles soient bonnes) héhé

  2. lucie
    Répondre
    9 mars 2017 at 9:29

    J’ai besoin d’aimer ou detester les personnages pour aimer un liver en general. Les aimer ou les detester, cela me permet de les « visualiser ». Sinon, meme si le reste est bien je laisse tomber ma lecture rapidement.

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      10 mars 2017 at 2:35

      Je suis d’accord avec toi. J’ai mis du temps à le lire mais j’étais quand même contente d’avoir découvert cette auteure.

Leave A Reply

* All fields are required