L’installation

23 août 2015

19h de voyage, 8h de vol, 2 avions et un décalage horaire plus tard, je foule, enfin le sol de mon île d’adoption : la Martinique. La chaleur me tombe dessus immédiatement et je sens déjà la sueur me parcourir. 

Etape 1 : Récupérer nos valises et prier pour que notre taxi soit là. Etape 2 : Yes. Notre chauffeur nous attend. Direction les Trois Ilets – ma nouvelle ville – à environ 30 min de route, sans bouchons. C’est lent. Très lent. 50 km au lieu de 70 km. Le taxi est bavard et nous n’avons qu’une envie : prendre une douche.

Bien qu’il soit 17h, en plein mois d’août, le soleil décline. Le paysage semble beau. Des palmiers, la mer. L’humidité se ressent mais bon, nous sommes dans les tropiques après tout. Oh, une voiture nous double par la droite. Curieux. Le taxi continue son chemin toujours très lentement pour moi. Oh, une chèvre sur un rond point.

Pourquoi la Martinique ?

Mon compagnon, Thomas, y est installé depuis 2 ans déjà, pour le travail. Et nous avons, enfin, décidé de nous retrouver. Après tout, j’aime le soleil et pourquoi pas changer de vie ? C’est une expérience et surtout un challenge, moi qui ne suis pas aventurière. J’ai laissé ma vie – mes proches, mon travail, mon appartement et mes habitudes – sur le sol métropolitain pour suivre mon amoureux.

Mon nouveau chez moi

Nous arrivons enfin. L’endroit n’est pas mal. Les meubles, un peu rustiques, bien loin de mes meubles cosy. La vue est magnifique et l’extérieur, vraiment agréable. A nous les aménagements, pour ranger mes pauvres petits 23 kg d’affaires. Nous avons aménagé petit à petit l’espace pour m’y sentir comme chez moi. Un studio pour 2, cela commence à être étriqué. Une propriétaire beaucoup trop envahissante, une clim qui ne fonctionne pas et des voisins trop bruyants, au bout de 10 mois, nous avons décidé de chercher notre propre appartement.

feuilles_blog_1200x800_martinique

Et le travail ?

Avant même de partir sur l’île, j’ai entrepris de longues heures d’ordinateur pour un CV tout frais. Je tombe sur une annonce de graphiste dans une agence de communication. Non, je ne suis pas graphiste mais cette boîte m’intéresse. Qu’ai je à perdre, après tout ? J’envoie ma candidature spontanée. Une heure plus tard, je reçois un mail afin de rencontrer le boss. Waouw ! Dans quel monde voit-on une réponse aussi rapide ? A distance, compliqué de faire un entretien physique. Mais téléphonique ou par skype ? Evidemment !

Notre petit nid douillet 

Notre déco, nos choix, nos meubles, notre touche personnelle, bref notre chez-nous. On s’y sent plus que bien. Tout est réuni pour notre plus grand bonheur. Il ne nous restait plus qu’à acheter… l’intégralité des meubles et des accessoires, du frigo en passant par le moindre couteau. Les week-end étaient consacrés aux achats. Tous les magasins y sont passés. Il faut être patients. Quand on cherche, on trouve ce que l’on veut. Ici leboncoin et les groupes facebook Jah Familia & Ma petite déco de Martinique sont les sources en matière de bons plans.

maison_martinique

A ceux qui cherche des meubles neufs dans les magasins, je vous donne la liste où nous avons réussi à trouver notre bonheur : (certains sont plus abordables que d’autres)

  • Domia : meubles et décoration
  • Gifi : décoration
  • LaFoireFouille : décoration et petits meubles
  • BUT : meubles et décoration
  • Habitat : décoration
  • Mr Bricolage : meubles, décoration et accessoires. Une vraie mine d’or.
  • Darty : électroménager et TV Multimédia. Je vous conseille 1000 fois le service de livraison de ce magasin. J’ai été plus qu’impressionné par ces 2 livreurs qui sont efficaces, rapides, professionnels. Il faut quand même que vous sachiez que la ponctualité n’est pas la qualité première des martiniquais (rires).

 

1 an après 

Aucun regret. Zéro. Pour commencer, je suis tous les matins pendue au téléphone : mes parents, mon frère, mon ou ma meilleur(e) ami(e). 1/ Je suis ultra-connectée, je ne perds jamais le fil. 2/ Je contacte ma famille tous les week-end. 3/ J’ai des groupes whatsapp/facebook dans tous les sens. 4/ Le soleil, la mer et l’impression d’être en vacances toutes les fins de semaines est le remède à tous les maux. Le blues du dimanche soir n’existe pas et le temps passe beaucoup plus vite. Ce qui me faisait le plus peur, à savoir, ne pas trouver de travail et être loin de mes proches se sont avérés plus simple que prévu. Conseils : Que vous soyez touristes ou futurs résidents de l’île, n’oubliez pas qu’il fait 30° toute l’année, avec plus ou moins de pluie (sous entendu : laissez tomber vos pulls, pantalons, vestes et surtout sèche-cheveux, lisseur etc…)

A quand le grand départ pour vous ?

 

4 Responses

  1. doudoulotre
    Répondre
    6 novembre 2016 at 3:26

    Bienvenue chez nous ma doudou.

  2. Mademoiselle Curieuse
    Répondre
    6 novembre 2016 at 5:20

    Merci ☺️

  3. Popknel
    Répondre
    18 mai 2018 at 7:15

    Ça y est, je l’ai lu ton article 🙂 bravo, une installation tout en douceur. Quelle chance tu as eu pour le boulot ! Bravo.

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      19 mai 2018 at 3:09

      Merci Oui, j’ai eu de la chance

Leave A Reply

* All fields are required