Harry Potter et la chambre des secrets version illustrée

Harry Potter et la chambre des secrets

Chronique • Harry Potter et la chambre des secrets
• JK.Rowling & Jim Kay •

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potions magiques, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry Potter trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

JK. Rowling ne s’arrête plus de nous étonner. Cette femme a une imagination débordante et ne cesse de trouver un autre moyen de nous garder dans son monde magique. Il faut dire que toute la population aimerait pouvoir se téléporter ou utiliser la poudre de cheminette pour se déplacer (encore plus quand on habite loin comme moi). Qui n’aimerait pas utiliser une baguette magique pour s’occuper de sa maison, pour faire une queue de cochon à son pire ennemi ou faire apparaître un délicieux repas. Bref vous l’aurez compris, la liste est longue.

Il y a quelques mois, je suis tombée sur le deuxième volet de la saga « Harry Potter Illustré ». La Fnac étant en rupture du premier tome, je n’ai pu me procurer que le second. Quelle merveille ! Je suis tombée littéralement sous le charme de cette collection plus que créative. Jim Kay a totalement cerné l’univers de notre sorcier préféré et le voyage est d’autant plus magique. Les dessins associés au récit correspond à ce que les fans attendaient je pense.

Je trouve le livre encore plus attractif. Il l’était déjà grâce à l’histoire de JK. Rowling mais avec les illustrations, les pages deviennent plus captivantes. Plus les chapitres défilent et plus je suis restée en haleine de la suite des dessins. J’ai vraiment adoré. Je trouve que la possibilité de lire le livre à des enfants est d’autant plus facile avec les illustrations.

Le seul point faible de ce livre : son poids. Evidemment, face à celui de poche, je dois avouer que le problème est de taille. En premier lieu, il est grand. Très grand. Et en second. Il est lourd. Très lourd. Le soir, dans mon lit, j’avais du mal à tourner les pages dans ma position « lecture » favorite. Forcément, en petit format, les dessins seraient beaucoup moins spectaculaires. Un inconvénient que l’on oublie très rapidement. Vous en pensez quoi ? J’ai voulu prendre toutes les pages en photos mais je n’aurais pas laisser le suspens pour les autres. J’ai tellement hâte de découvrir le troisième tome.

Accio version illustrée

 

Et vous alors ? Avec ou sans illustrations ?

Leave A Reply

* All fields are required