BABY LOVE : MON EXPERIENCE A LA MFME

« La MFME, tu ne devrais pas accoucher là-bas ! »
« Oh la la ! Mais je n’en ai entendu que du mal… »
« Je pense que la clinique est plus sûre, moi personnellement, je préfère le privé ! »
… Bla … Bla … Bla …

Voilà ce que j’ai entendu (et j’en passe…) quand j’ai décidé de m’inscrire à la maternité. Génial non ?

En réalité, on ne demande pas forcément l’avis des gens quand ils nous demandent où l’on veut accoucher. Malheureusement, ils pensent que notre réponse est un appel à leurs commentaires. Qu’ils soient bons ou mauvais. Je dois avouer que lors de ma grossesse, je n’ai entendu que des choses négatives : « Tu vas voir les derniers mois sont horribles », « Pas trop crevée ? Parce qu’alors moi, bla bla bla… » « Repose-toi bien, parce qu’après tu verras, tu vas en baver » Bref, j’en passes, j’en avais tellement ras le bol, que les derniers temps, j’avais presque peur de répondre au téléphone ou de voir des mamans.

Et je ne vais pas mentionner les « Alors moi mon accouchement… » parce que vraiment, c’est très délicat de dire « Ce n’est pas que ton expérience ne m’intéresse pas mais, tu peux éviter de me faire peur avant le jour J stp ? ». Je sais pertinemment que tout part d’un bon sentiment à la base hein, mais vraiment, svp, arrêtez ça ! Arrêtez de mettre une pression qui ne sert à rien. Heureusement, j’ai décidé de prendre des cours de sophrologie (il faut d’ailleurs que j’écrive mon article dessus, je sais que certaines d’entre vous êtes intéressées).

Alors, je ne vais pas vous parler de mon accouchement dans cet article. Je vais tout simplement partager mon expérience à la MFME. J’avais tellement entendu de mal de cet endroit que j’avais peur. Peur de prendre mon premier rendez-vous, peur de visiter le lieu, peur d’accoucher là-bas. Et j’aimerais que toutes celles qui, comme moi, ont peur, soient rassurées. Parce que c’est le lieu idéal pour accoucher en Martinique. Je tiens à préciser que tout repose sur MON expérience.

MON EXPERIENCE A LA MFME

Etre en confiance

Nous sommes arrivés à 3h du matin, un dimanche. Complètement à l’ouest, surtout moi. Une équipe médicale ­— adorable — nous a pris en charge. Et s’est occupée de nous avec le sourire. Peut-être que nous avons eu de la chance d’être un peu seuls cette nuit-là aussi. C’est dans la première heure que la sage-femme en chef a compris que quelque chose se passait mal pour le bébé. Et c’est rapidement que mon cas a été suivi de très près. Une équipe plus que réactive puisqu’en quelques heures, Maud était déjà sortie. Sages-femmes, anesthésistes, infirmières, et j’en passe, ont été d’une rapidité et d’un professionnalisme sans faille. Des pédiatres ont pris le relais avec le bébé pour savoir si elle avait besoin de soins supplémentaires, tout ça en présence de son père bien évidemment. Ils ont pris le temps de la garder quelques heures avec eux avant d’informer les autres membres de l’équipe que tout allait bien.

Quant à moi, j’étais en salle de réveil avec des infirmières qui ont bien pris soin de mon état. Nous avons discuté pendant un moment ensemble. Le temps m’a paru moins long et j’étais rassurée. Je suis restée là quelques heures avant de pouvoir enfin voir ce petit bout bien courageux et mon amoureux. On nous a installé dans une chambre individuelle, avec salle de bain et coin spécial change. Le lieu était très bien entretenu, il y avait de l’espace et même une espèce de petite terrasse.

Se faire conseiller

C’est pendant les 5 jours suivants que le défilé a commencé : sage-femme, pédiatre, aide-soignante, puéricultrice, organismes en tous genres…

Le matin, une personne qui fait les soins à la maman, une personne qui fait les soins au bébé avec papa, des prises de sang, la tension, la douche, les repas (même pas dégeu), et aussi, juste des « tout va bien ? » en passant la tête par la porte. Une bienveillance qui nous a tellement rassuré. L’après-midi, le repos et les visites de nos proches : amis et famille étaient au rendez-vous. On était parfois beaucoup dans la chambre, même en étant très sage, ça aurait pu déranger. Mais non.

Nous avons eu la visite de la Mairie de Fort de France, de la sécu pour la mise à jour de la carte vitale, une représentante de Pampers aussi est passée, et d’autres dont je ne me souviens plus… Tout ça pour éviter de faire des papiers à la maison. C’est d’ailleurs cette semaine que notre livret de famille est arrivé en mairie ♡ Nous avons eu énormément de conseils. Sur l’allaitement, sur le bain de bébé, sur bébé aussi évidemment, sur les soins pour la maman. Je dois aussi dire que ma sage-femme (hors maternité), nous avait très bien briefé et conseillé. Une grande chance encore, Papa a pu rester tout le séjour avec nous, jour comme nuit, et heureusement.

♡ C’est avec beaucoup de reconnaissance et de bienveillance que j’aimerais remercier toute l’équipe médicale. J’espère qu’au moins l’une d’entre elle lira ces lignes et qu’elle sera d’autant plus fière de se lever le matin pour aller s’occuper des futures mamans et des bébés qui ont besoin d’elles/eux ♡

MADEMOISELLE CURIEUSE BLOG LITTERAIRE

16 Responses

  1. Chrystelle
    Répondre
    19 mars 2019 at 8:25

    Merci pour ces quelques mots, je suis une sage-femme qui ne travaille plus à la mfme pour des raisons personnelles mais qui a aimé le faire ! Je transmettrai à mes collègues

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      19 mars 2019 at 8:27

      Merci ♡

  2. Anne-Sophie
    Répondre
    19 mars 2019 at 9:14

    Merci. Je suis puéricultrice à la MFME. Je n’y travaille plus pour le moment mais je m empresse de faire passer votre témoignage à mes collègues.

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      20 mars 2019 at 1:21

  3. Nadia
    Répondre
    20 mars 2019 at 2:15

    J’ai accouché 2 fois à la mfme, sans péridurale, j’avais aussi fait de la sophrologie avant. Je ne comprend pas comment on peut ne pas recommander cette maternité ! Ou alors les personnes en question y ont accouché il y a bien longtemps… Les 2 fois, tout le personnel a été également super pro et vraiment adorable. J’ai pu accouché exactement comme je le souhaitais, dans la position que j’ai choisie. Y’a juste effectivement un bémol sur la nourriture ou c’est vrai que c’est pas top, enfin comme à l’hopital Quoi… mais sinon, tout le reste au top !

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      20 mars 2019 at 11:51

      Quelle chance ♡ C’est vrai que chaque accouchement est différent et du coup, moins agréable pour certains malheureusement…

  4. 20 mars 2019 at 1:47

    Bonjour
    J ai accouché à la MFME pour mes 2 enfants. Et je le recommande. Un plateau technique a la pointe en cas d urgence une équipe sympa et une bonne prise en charge.

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      20 mars 2019 at 11:52

      Super !

  5. Maud Lombion Vallejo
    Répondre
    20 mars 2019 at 5:02

    Je tombe par hasard sur votre publication qui me fait tres plaisir pour 2 raisons, la première étant que vous ayez mis au monde votre bébé dans les meilleures conditions possibles á la mfme et que vous le faites savoir, c’est un lieu qui m’est géographiquement proche. La deuxième est que vous ayez choisi de donner á votre fifille le même prénom que moi.Je ne vous connais pas mais bienvenue á ce petit être d’amour.Je vous souhaite tout le bonheur du monde en famille. Maud

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      20 mars 2019 at 11:53

      Ooooooh quel beau message. Merci 1000 fois pour cette bienveillance ♡

  6. Ingrid
    Répondre
    21 mars 2019 at 2:21

    Je reconnais pas mal de choses dans cet article !
    Beaucoup de similitudes avec ma propre expérience. J’ai même l’impression de reconnaître à travers ces mots un jeune couple avec lequel nous avons suivi des cours de préparation à l’accouchement.
    Moi, j’ai accouché en février 2019.
    Si je ne me trompe pas, je me ferai un plaisir de vous revoir et de faire se rencontrer nos deux princesses.

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      21 mars 2019 at 7:48

      Ouiiiiiii ! Quel joie de te retrouver ! Je t’écris en privé ♡

  7. Deena
    Répondre
    23 mars 2019 at 1:26

    Coucou

    Une d’entre elles a lu ces lignes. Et en a eu les larmes aux yeux. J’adore ma profession , et je l’adore encore plus qu’en je lis ces lignes !

    Une infirmière de la salle de réveil MFME!

    Nb: je me chargerai de faire passer le mot à l’ensemble de l’équipe.

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      25 mars 2019 at 12:19

      Coucou !

      Merci pour votre message. Peut-être que vous êtes cette gentille dame qui m’a tenu compagnie en salle de réveil ♡ Grâce à elle, le temps est passé beaucoup plus vite.

  8. mag
    Répondre
    21 septembre 2019 at 10:03

    bonjour,
    je profite de ton beau message qui confirme mon choix pour te demander une information: quelles sont les démarches pour s inscrire à la MFME et le jours et horaires pour le faire car je n’arrive pas du tout à joindre le secrétariat…(accouchement prevu pour mars 2020 😉

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      21 septembre 2019 at 10:37

      Bonjour Mag,

      Alors, je vais te donner mon expérience mais encore une fois, chaque cas est différent.

      Il faut que tu prennes rdv au sécrétariat. Evidemment, j’ai passé des heures à essayer de les joindre. Donc pas de panique, simplement de la patience… J’ai appelé à toutes les heures, je te conseille plutôt le matin peut-être.
      Tu appelles, tu raccroches, ou tu appelles et tu attends que ça décroche. C’est pénible mais ils sont surbookés.
      Quand tu arriveras à avoir enfin quelqu’un, cette personne va te guider dans la démarche. Le monsieur m’avait demandé à combien de semaines j’étais etc… On avait noté ensemble les 3 rdv (si je ne me trompe pas) avec la sage femme qui allait s’occuper de moi et puis voilà. Quand tu as enfin une personne qui décroche, tu as tout gagné !! Bonne chance 😉

Leave A Reply

* All fields are required