BABY LOVE : LA SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE

Je ne connaissais pas trop la sophrologie avant d’en entendre parler. Il se trouve que dans le pôle gynécologique où se passent tous mes rendez-vous, une sophrologue s’est installée, il y a quelques mois. C’est en cherchant sur internet, les bienfaits de cette méthode, que j’ai tenu à tester pour faire ma préparation à l’accouchement. Alors, vous pouvez tout aussi bien, l’utiliser dans la vie de tous les jours (ce que je fais actuellement), mais mon principal objectif de base était de me préparer à accoucher en toute sérénité. Je tiens à préciser que je ne suis pas médecin, ni sophrologue et que cet article concerne mon expérience. 

La sophrologie caycédienne, mais qu’est-ce que c’est ?

La sophrologie, c’est l’art de recentrer le corps et l’esprit, d’éloigner tous les aspects négatifs de la vie et d’aider à chercher au fond de nous, tout le positif.
C’est une méthode de respiration et de détente qui vise à nous aider à gérer notre stress. D’arriver à faire abstraction du monde autour de nous (et là, en l’occurence, de la douleur) pour arriver à nous détendre et à vivre le moment présent. Evidemment, plus facile à dire qu’à faire mais en tous cas, se donner des outils pour nous aider à vivre pleinement notre accouchement, et en toute sérénité.

LA-SOPHROLOGIE-CAYCEDIENNE-MARTINIQUE

Mon expérience en Martinique

J’ai choisi le forfait 5 séances, je tiens à préciser que rien n’est remboursé par la sécurité sociale mais que certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie ou toutes les séances. C’est sûrement pour ça que pour certaines, le coût peut faire reculer mais pour ma part, je ne regrette absolument pas. Les 5 séances se passent en 1h30 mininum parce que les cours ne visent pas simplement à travailler sur soi-même, mais également à discuter avec les autres futures mamans. Chacune raconte son ressenti, j’ai trouvé ce moment de partage vraiment bénéfique. Celles qui ont un, deux, ou trois enfants, comment travaillent-elles ces moments de détente à la maison ? Comment arrivent-elles à prendre le temps ? Une autre approche vraiment intéressante.

Le dernier cours peut être prévu avec le papa, de quoi l’impliquer encore plus dans la grossesse et le préparer aussi à l’accouchement. C’est lui qui va vous guider, vous aider, et vous tenir la main (que vous allez broyer…). Les séances sont enregistrées, ce qui nous permet de les retravailler à la maison. Moi qui n’avait pas d’enfants, je prenais du temps le matin, après mon yoga en général, pour finir mon moment détente. Ce qui est agréable, c’est de choisir, dans l’enregistrement, ce qui nous a le plus apporté. Je n’ai pas utilisé la séance entière à chaque fois. Je n’ai pas appliqué les visualisations par exemple (ce qui me plait le moins), mais j’ai fait, refait et rerefait les affirmations positives. Chacune peut et doit se sentir à l’aise dans son corps et son esprit afin d’utiliser pleinement la sophrologie.

Que dire de la thérapeute ?

J’ai beaucoup aimé la sophrologue. Une femme pleine de douceur qui, grâce à sa voix pure, nous a emmené quelque part où je ne serais jamais allée. Et puis, la bienveillance que j’ai ressenti dans cette salle, flottait dans les airs. Elle nous a donné non seulement des clés mais également des conseils pour nous sentir bien et apaisée. A chaque fin de séance, j’avais envie de me coucher, comme une séance de yoga mais dans la tête, je ne sais pas comment expliquer. Détente totale. Mon corps et mon bébé me disaient merci à leur manière.

Comment j’ai utilisé la sophrologie lors de mon accouchement ?

J’ai aimé tous les soirs avant mon accouchement prendre le temps de mes 15 minutes pour la sophrologie. C’est en écoutant mon corps que j’ai su qu’il fallait y aller, se dépêcher. Mon accouchement ne s’étant pas passé comme je l’aurais espéré, j’ai quand même réussi à garder mon calme pendant que tout le monde courrait autour de moi. Et ça, je le dois à mes cours. Positiver, respirer, prendre le temps de souffler, entrer en contact avec ma fille pour lui dire que tout allait bien se passer…

**************

Je suis totalement ravie de ces séances qui m’ont énormément apporté. On se prépare à l’accouchement mais avant le jour J, on profite de ces moments pour se détendre et vivre sa grossesse plus sereinement aussi. C’est évidemment à ce moment que je vous conseille de foncez ! Pas forcément pour les femmes enceintes d’ailleurs, pour les autres aussi. Parce qu’aujourd’hui, je continue ces moments le soir avant de me coucher. Mes affirmations positives avant chaque sommeil pour me sentir bien. Alors dites-moi, vous connaissez aussi la sophrologie caycédienne ?

MADEMOISELLE CURIEUSE BLOG LITTERAIRE

4 Responses

  1. Sylvie Penven Sophrologue Caycedienne
    Répondre
    1 avril 2019 at 10:14

    Je suis très touchée et je vous remercie pour ce partage d’expérience en Sophrologie Caycedienne. Je suis également très heureuse de lire que vous avez intégré les grands principes de cette méthode dans votre quotidien car cette discipline est avant tout existentielle.
    Enfin je tiens à vous féliciter pour le travail que vous faites sur votre blog ; agréable à consulter, clair, et bien structuré.
    En vous remerciant encore de votre confiance et au plaisir de vous lire…
    Sylvie Penven Sophrologue Caycedienne

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      4 avril 2019 at 2:32

      Quel gentil message. Merci à vous pour ces séances ♡

  2. Jane972
    Répondre
    10 avril 2019 at 5:14

    bonjour mademoiselle curieuse, j ai testé la Sofrologie après avoir été convaincue par ton récit et je te remercie d avoir partagé ton expérience. cela a été une belle prise de conscience ! Merci à toi et belle continuation

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      7 juin 2019 at 12:32

      Oooooooooooooh merci pour ton retour. Je suis ravie que cela t’es servie ♡ Je me rends compte que cela fait très très longtemps que je ne suis pas venue par ici… J’en suis navrée. J’aime avoir ce genre de retour, cela me touche beaucoup. Merci ♡

Leave A Reply

* All fields are required