Princesse Sara – Lecture jeunesse

Quand j’étais plus jeune — et cela commence à faire quelques années — je courrais en sortant de l’école pour allumer la télé et me poser devant les minikeums avec mon goûter. Je suis persuadée que la majorité de mes copains et copines de classe avaient les mêmes habitudes que moi. A l’époque, les mangas étaient numéro 1 des dessins animés de tous les enfants. Mais pas que. Rémi sans famille, Tom Sawyer, Ulysse 31, Il était une fois… la vie / l’histoire / l’homme… Angela Anaconda, Les zinzins de l’espace, les Entrechats etc … Franchement, c’était une belle époque. L’un de mes préférés : Princesse Sara.

Princesse Sarah, c’était vraiment une histoire glauque, comme la plupart des mangas. Une jeune fille, qui a perdu sa maman et que son père envoie dans un pensionnat à l’autre bout du monde. Déjà, le premier épisode donne envie de pleurer. Evidemment, c’est une petite fille riche, à qui son père offre tout, sans compter. Elle possède toutes les qualités du monde : gentille, généreuse, douée pour tout. On retrouve la copine de classe jalouse et méchante, la directrice de l’école mauvaise et perfide et les copines bienveillantes. Tout semble quand même lui sourire, jusqu’au jour où. Son père meurt et elle se retrouve piégée dans ce pensionnat, au grenier, transformée en servante. Tout est bien qui fini bien dans les mangas puisqu’elle sera libérée par l’associé de son père 46 épisodes plus tard.

Souvenirs

Déjà, je suis fan de BD, j’espère avoir une bibliothèque digne d’un château rien qu’avec des bandes dessinées.

Je découvre cette année, par une collègue de travail que la bande dessinée Princesse Sara existe. Et cela m’a donné le sourire. Franchement, cela m’a replongé dans ma jeunesse et dans mes moments devant les minikeums. J’étais tellement excitée de découvrir cette bande dessinée. Mais tout particulièrement, le roman — qui existe aussi figurez-vous — de Frances Hodgson Burnett : A little princess (La petite princesse).

Ce que j’en pense

Il ne faut pas s’attendre à retrouver l’histoire du dessin animé mais continuer l’aventure de Sara. Les deux premiers tomes retracent les épisodes de la série mais la suite est différente. Justement, Sara repart pour les Indes et on la connaît plus âgée. J’ai apprécié continuer le conte et avoir une suite.

Tout d’abord, les illustrations sont très réussies et je trouve que cette BD est destinée aux ados / adultes plus qu’aux enfants. Tout est assez bien ficelé. On retrouve Lavinia et d’autres pestes dans son genre. Ce n’est plus une histoire de cours d’école et de petites filles, au contraire. On retrouve des femmes, et les réputations sont encore plus précieuses. Je me suis littéralement plongée dans les livres. Il me reste pour le moment le tome 8 à lire et je ne sais pas si cela sera le dernier.

Vous aussi, vous étiez fan de Princesse Sarah ou des minikeums ?
Racontez-moi, je suis #curieuse ♡

6 Responses

  1. Aurore
    Répondre
    22 juin 2017 at 11:51

    Oh oui, j’adorais Princesse Sarah, je chantais le générique à tue tête quand ça passait ! Mais je ne le souvenais pas de la fin 🙂
    auroreinparis.com

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      22 juin 2017 at 2:18

      Je crois que tout le monde connaît la chanson 🙂 Dans les blind-tests c’est top héhé ^^

  2. Miss Tout le Monde
    Répondre
    22 juin 2017 at 2:34

    Hooo Princesse Sarah! Le dessin animé qui a accompagné toute mon enfance et qui m’accompagne encore de temps en temps (Ba oui moi aussi je m’appelle Sarah alors du coup dès que tout le monde me croise, ils font allusion au dessin animé ah ah ^^). Je ne connaissais pas du tout la BD, et ton article m’a donné envie de l’acheter, surtout pour connaître la suite! 😀

    leschroniquesdemisstoutlemonde.fr

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      22 juin 2017 at 3:42

      J’étais tellement contente de savoir qu’il y avait une BD et je ne suis pas déçue. Si tu aimes Princesse Sara, je te le conseille vraiment 😉

  3. Le Bloc-Notes de Carmen
    Répondre
    23 juin 2017 at 7:21

    Cette BD par son côté nostalgique et les jolies illustrations qu’elle présente me faisait déjà très envie ! Ton article titille mon portefeuille ! 🙂 Merci pour ce partage.

    • Mademoiselle Curieuse
      Répondre
      24 juin 2017 at 3:04

      Ah j’en suis ravie 😉 Bonne lecture

Leave A Reply

* All fields are required